Mali : Les victimes de Kidal


Rédigé le Mardi 5 Novembre 2013 à 18:57 | Lu 321 commentaire(s)

"Le Grand Débat" d’Africa № 1

Au-delà de l’émotion suscitée par l’assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, envoyés spéciaux de RFI au Mali, plusieurs questions se posent sur les objectifs visés par les auteurs de ce qui s’apparente à un acte de guerre dirigé contre la France.


Pour avoir été tués du fait de leur statut d’employés de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon sont les victimes emblématiques du régime d’exception dans lequel la diplomatie française a maintenu la ville de Kidal, avec l’assentiment des autorités maliennes.


Une situation constamment dénoncée par l’opinion malienne et par de nombreux observateurs.


Une fois encore, l’équation de la ville de Kidal revient au centre du débat franco-malien, pour rappeler que la normalisation du Mali demeure dramatiquement inachevée.


Détails et explications dans ce "Grand Débat"


Francis LALOUPO - Journaliste   Animateur du Grand Débat
Francis LALOUPO - Journaliste Animateur du Grand Débat









http://www.africa1.com/spip.php?article37421







Invités :
 
  • André BOURGEOT, Chercheur au CNRS, Spécialiste du Sahel
 
  • Mossa Ag ATTAHER, Porte-parole du MNLA
 
  • Idrissa DIAKHITÉ, Correspondant d’Africa N°1 à Bamako



Débatteur Polémiste invité :
 
  • Thiambel GUIMBAYARA, Directeur de la rédaction de « La Voix du Mali »

 
 






Nouvelles

Cadavres pas si rares en terres rares

10/08/2017 - Aïda H. DIAGNE